Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 03:34

 

 

Pourquoi a-t-on parfois des fourmis dans les jambes ?

Tout le monde connaît ou a connu cette sensation d'engourdissement d'un membre, surtout une jambe, parfois un bras, lors d'une station immobile prolongée, en position couchée par exemple pendant le sommeil, ou (mal) assise, comme cela est possible au bureau ou au cinéma. Cette sensation de quasi-paralysie est suivie, lors de la remise en mouvement du corps, par une désagréable et douloureuse sensation de fourmillement dans le membre atteint. On a alors envie de l'agiter, de le secouer en tous sens pour calmer ces picotements. Par extension, on dit d'ailleurs de quelqu'un qui ne tient pas en place qu'il a des fourmis dans les jambes.

L'ensemble de ces sensations épidermiques évoquant de petits insectes rampants sous la peau s'appelle la formication (du latin formica, qui signifie bien sûr fourmi) ou encore paresthésie. Et la cause la plus commune de l'arrivée de ces fourmis est liée à la fois à la circulation sanguine et à l'irrigation nerveuse de l'appareil circulatoire.

Tout d'abord, voyons la circulation sanguine. C'est un système de tuyaux plus ou moins gros qui fonctionne chez l'homme en vase clos. Contrairement aux insectes, par exemple, chez qui l'appareil circulatoire est ouvert. Dans ces tuyaux, circule le sang, un liquide très riche en nutriments et en oxygène qui va approvisionner tous les organes, les tissus et les cellules du corps. Pour faire circuler le sang, il faut une pompe. C'est le rôle du cœur.

C'est un organe musculeux avec quatre cavités, deux petites oreillettes, deux grands ventricules. Il y a un cœur droit et un cœur gauche, séparés par une membrane. Et il y a deux circuits sanguins différents. Le petit concerne les poumons : le sang part du ventricule droit, passe dans les poumons, où il se réoxygène et rentre dans le cœur par l'oreillette gauche. Là, il va passer dans le ventricule gauche et être envoyé dans le grand circuit qui concerne l'ensemble du corps. Puis revenir au cœur par l'oreillette droite. Avant de passer dans le ventricule droit et de repartir vers les poumons, etc.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de 13mile.over-blog.com
  • : Du rire et du sport tout le temps
  • Contact

 

       

 

 

Image3.jpg

 

Lien vers mon Eklablog

 

(http://chezmimile.eklablog.com/)

 

 

Visiteurs

athletisme

    Tony Martins 206x341

 

        Chateau gombert 2012 Ter

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/08//12100803253011606610411077.jpg